Emmanuel Macron défend auprès de Netanyahu l'accord sur le nucléaire iranien

Claudine Rigal
Janvier 14, 2018

L'accord nucléaire iranien est au centre des actualités ces derniers jours surtout après la menace de retrait de Washington. Téhéran, comme les partenaires du texte (Grande-Bretagne, Chine, France, Allemagne, Russie et Union européenne, à part les Etats-Unis) n'entend point le modifier.

L'Iran estime avoir le droit de poursuivre son programme de développement de missiles balistiques, qui n'est pas concerné par l'accord signé en 2015, au grand dam d'Israël et de certains de ses voisins arabes sunnites, Arabie saoudite en tête.

Le Premier ministre israélien a également affirmé qu'il "serait sage pour quiconque souhaitant conserver l'accord nucléaire de revoir" ce pacte, selon un communiqué de son bureau.

"L'administration américaine a échoué dans sa tentative de fragiliser l'accord sur le nucléaire (.), Trump, en dépit de ses tentatives réitérées, a échoué", a déclaré le président iranien dans une allocution retransmise en direct à la télévision.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL