En Chine, Apple cède et relocalise les données de ses utilisateurs

Alain Brian
Janvier 11, 2018

Si Apple aime jouer les grands défenseurs de la vie privée sur le sol américain, la perspective d'être tenu à l'écart du juteux marché chinois le pousse à revoir à la baisse ses exigences en termes de protection des données.

Afin de se conformer à la dernière loi chinoise sur la cybersécurité, Apple va transférer toutes les données des utilisateurs de l'iCloud chinois à un partenaire local. Les données des utilisateurs chinois seront transférées à partir du 28 février, Apple confirme que le transfert sera conforme à toutes les règles de sécurité et qu'il n'y aura aucun inconvénient pour les utilisateurs. La firme est en effet accusée de collaborer avec le régime chinois pour son propre intérêt.

Apple a pour cela conclu un partenariat avec la société Guizhou-Cloud Big Data Industry Co Ltd. C'est aussi une condition voulue par la loi, qui impose des partenariats avec des filières locales pour ce genre d'opération.

Ce qui n'est pas sans soulever de nombreux problèmes. iCloud occupe désormais une place centrale dans la stratégie de la marque et il est donc difficile de s'en passer. Ici, en l'occurrence, les utilisateurs n'auront pas vraiment le choix et ils devront nécessairement accepter que leurs données soient stockées sur le territoire chinois pour continuer à utiliser le service.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL