Etats-Unis: une femme décède après avoir mangé des huîtres

Evrard Martin
Janvier 12, 2018

En vacances en Louisiane, une Américaine de 55 ans est en effet décédée dans d'atroces souffrances après avoir ingéré des huîtres, acheté sur le marché de Westwego, localisé sur les rives du Mississippi. Sa mort est liée à l'absorption de bactérie mangeuse de chair, contenue dans les mollusques et les coquillages. Des plaques rouges apparaissent sur ses jambes et ses bras, puis elle se trouve en détresse respiratoire.

Seulement, 36 heures après le repas, Jeannette Leblanc commence à souffrir d'une sérieuse réaction allergique.

En fait, les huîtres étaient infectés de vibrion, une bactérie dévoreuse de chair vivant en milieu aquatique et capable de s'introduire dans un organisme humain. Son état de santé n'a, par la suite, cessé de se dégrader jusqu'à ce qu'elle succombe, au bout de 21 jours.

Jeannette Leblanc est décédée après 21 jours d'hospitalisation.

Les centres de contrôle et de prévention des maladies américain rappelle que l'infection par un vibrion est possible après avoir mangé des fruits de mer crus ou sous-cuits ou en exposant des plaies ouvertes (coupures par exemple) à de l'eau saumâtre ou salée. Les proches de la victime souhaitent désormais sensibiliser sur le lien entre le vibrion et la consommation d'huîtres.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL