Européenne 2019 : François Bayrou ne sera pas candidat

Claudine Rigal
Janvier 14, 2018

Interrogé plus généralement sur le mouvement "Balancetonporc" et la vague de dénonciation de faits de harcèlement et d'agressions sexuels depuis l'automne, François Bayrou a estimé que "dans tout mouvement il y a des excès, mais je sais que c'est quelque chose d'essentiel que les gens qui trouvent normal de se comporter comme ça reçoivent un avertissement sérieux". Le président du Modem l'a annoncé lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. "Je suis très heureux de ce qu'on y fait, ce qui se passe à Pau est assez original, assez puissant pour qu'on s'y intéresse, et je n'envisage pas d'être parlementaire, que ce soit national ou européen" a-t-il tranché.

Sans détour, l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2007 affirme: "Je n'envisage pas d'être tête de liste".

Au lendemain d'une visite impromptue d'Edouard Philippe à Notre-Dame-des-Landes, sur le site de l'aéroport actuel et à Nantes, M. Bayrou s'est dit "absolument certain, pour en avoir parlé avec lui, que le Premier ministre n'a pas fait son choix (.), parce qu'il voit les difficultés, y compris du réaménagement de Nantes-Atlantique".

Sur le sujet de l'immigration, François Bayrou est ensuite venu à la rescousse du gouvernement, notamment sur la rétention administrative qui va passer de 45 à 90 jours voire à 115 jours.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL