Express Air Cargo met le cap sur l'Afrique — Transport aérien

Xavier Trudeau
Janvier 10, 2018

"Ces lignes concerneront 21 dessertes qui couvriront un large rayon de pays de l'Afrique centrale et celle de l'Ouest".

" Pour ce premier semestre de 2018, quatre nouveaux appareils seront opérationnels dont le premier assurera une connexion quotidienne avec l'Afrique centrale et de l'Ouest alors que les trois autres seront basés, l'un à Douala au Cameroun et deux à Conakry en Guinée ", explique Xinhua. Il entrera en service, vers la fin de cette année, a déclaré à l'Agence TAP, le PDG de la compagnie de fret aérien, Anis Riahi.

Ces nouvelles lignes aériennes tout cargo ont été établies dans le cadre de nouvelles mesures d'appui à l'exportation des produits tunisiens et des échanges commerciaux avec les pays desservis. Elles visent à favoriser un maillage logistique inter-africain et renforcer l'acheminement des colis en provenance et vers certains pays européens. Elles seront opérationnelles dès la fin de ce mois.

Le dispositif mis en place bénéficiera d'une desserte, pour les principales destinations, par appareils gros porteurs Boeing 737-400, d'une capacité de 26 tonnes qui seront relayés par de petits porteurs pour les autres stations.

2018, année du véritable décollage pour Anis Riahi et Express Air Cargo. A partir de Douala, la compagnie reliera le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Congo RDC et Brazzaville. "Depuis la Guinée Conakry, les avions d'Express Air Cargo couvriront l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Ouest", a précisé le patron d'Express Air Cargo.

Au total, la flotte comprendra, en 2018, pas moins de sept appareils en service pour atteindre 14 avions d'ici 2021.

Riahi, deux grands projets sont prévus à partir de cette année dont un magasin de fret de 3.000 m² en cours de construction dans l'enceinte du hub aéronautique et logistique de l'aéroport Tunis-Carthage.

Ce centre, a-t-il ajouté, sera conforme aux normes internationales et certifié CEIV (Center of Excellence for Independant Validators) pour les produits pharmaceutiques, grâce à l'investissement de 6 MD, permettant ainsi, la création de 120 emplois directs, en 2018.

À noter qu'Express Air Cargo a réalisé des investissements atteignant les 52 millions de dinars et dispose d'effectifs comprenant 350 cadres et agents tout en prévoyant d'augmenter ses investissements pour la période 2018-2019 en vue d'atteindre 70 millions de dinars et un effectif atteignant les 550 salariés. Et ce n'est pas tout.

Express Air Cargo va construire un centre de maintenance et de formation certifié Boeing (Express Air Technique) dont les travaux vont démarrer, en mars 2018.

Riahi a rappelé que ce centre vient en concrétisation de l'accord signé, le 12 juillet 2017, à Washington, avec l'avionneur américain, Boeing, lors de la visite du chef du gouvernement, Youssef Chahed, à Washington. Déjà 30 ingénieurs aéronautiques, actuellement en formation, ont été recrutés.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL