Fausse alerte de missile balistique à Hawaï

Claudine Rigal
Janvier 13, 2018

"C'est une fausse alerte".

Une alerte a été envoyée ce soir aux habitants de Hawaï par erreur pour les prévenir de l'arrivée imminente d'un missile balistique et leur demander de se mettre à l'abri.

Plusieurs personnes, notamment l'élue démocrate à la Chambre des représentants Tulsi Gabbard, avaient annoncé - photo à l'appui - sur les réseaux sociaux avoir reçu l'alerte sur leur téléphone via le système Amber Alert, qui dépend du ministère américain de la Justice. Le message envoyé à la population ne laissait pas de place au doute: "Menace de missile balistique sur Hawaii. CECI N'EST PAS UN EXERCICE": c'est le message que les habitants de cet Etat américain ont reçu sur leur téléphone portable, le 13 janvier vers 8h (heure locale). "Ma famille est dans le nord de l'île, ils ont trouvé refuge dans le garage. C'était une fausse alerte, mais je parie que beaucoup de gens ont été très secoués", a témoigné cette présentatrice de la NBC.

Le porte-parole du centre de commandement militaire américain pour la zone pacifique a pour sa part confirmé les propos du gouverneur, précisant: "Le message envoyé plus tôt l'a été par erreur".

Les sauveteurs des îles Hawaï ont aussi qualifié le message d'erroné.

"Il n'y a rien de plus important que de professionnaliser et de mettre des garde-fous à ce système" d'alertes Amber, a-t-il ajouté.

Le sénateur démocrate de Hawaï Brian Schatz a tweeté que l'incident était dû à une "erreur humaine", sans plus de précision.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL