Google rachète une startup qui transforme les écrans tactiles en haut-parleurs

Alain Brian
Janvier 13, 2018

Google ne cache pas son intérêt pour les smartphones, et même plus exactement sur les haut-parleurs connectés.

Google tente de se démarquer de ses concurrents, et tous les moyens sont bons. Parmi ceux qui fonctionnent le plus, l'acquisition de jeunes pousses prometteuses qui amènent l'innovation nécessaire.

Alors que les annonces concernant Google Assistant s'enchaînent au CES de Las Vegas, on découvre aujourd'hui qu'en 2017, Google a discrètement fait l'acquisition d'une startup britannique baptisée Redux.

La méthode mise au point par Redux, dont le fonctionnement précis est tenu secret, consiste à diffuser du son en faisant vibrer l'écran de l'appareil, et serait ainsi capable de restituer de l'audio haute résolution tout en faisant disparaitre les grilles de haut-parleurs, mais aussi d'envoyer des retours haptiques sur la dalle.

Si Google s'est intéressée à cette société anglaise, c'est en raison des brevets et des ingénieurs qui la composent. En effet, Redux pourrait intervenir dans le développement des futurs smartphones Google (notamment, sans bordures ou encore étanche), et permettre de mettre en place une nouvelle génération de hauts parleurs connectés. Les haut-parleurs sont décidément le sujet que veut aborder Google en ce moment. D'ailleurs, au CES de Las Vegas, la firme a présenté de nouveaux haut-parleurs propulsés par Google Assistant et dotés d'écrans tactiles. Une gifle pour Amazon, qui propose un produit similaire dans sa gamme Amazon Echo. Mais d'après Bloomberg, citant des documents administratifs, le transfert des parts a été confirmé au mois de décembre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL