Intel avoue que les correctifs provoquent des reboot sur les ordinateurs récents — Meltdown et Spectre

Alain Brian
Janvier 18, 2018

Depuis que les patches corrigeant les vulnérabilités Meltdown et Spectre sont déployées, des effets secondaires, sous la forme de reboots venus de nulle part, peuvent affecter certaines anciennes générations de processeurs Intel, en particulier Broadwell et Haswell. D'après Navin Shenoy, vice-président du pôle Data Center d'Intel, les processeurs basés sur les architectures Ivy Bridge, Sandy Bridge, Skylake et Kaby Lake sont touchés. Ces tests ont été effectués sur des machines embarquant des processeurs Xeon Skylake.

L'évaluation n'est pas simple et dépend du type et de l'intensité de la charge de travail. Notez une baisse de 4 % pour le traitement de transaction en ligne (OLTP) et une baisse de la vitesse d'écriture allant jusqu'à 18%.

Plus précisément, les activités plus touchées sont les opérations effectuant un nombre important de changements utilisateurs et passant beaucoup de temps en mode privilégié.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL