Jérusalem : Netanyahou rejette par avance le vote à l'ONU, "maison des mensonges"

Claudine Rigal
Janvier 13, 2018

Le roi Abdallah II de Jordanie a appelé samedi les pays arabes à renforcer leur soutien aux Palestiniens pour faire face à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, a rapporté l'agence de presse publique Petra.

Israël occupe Jérusalem-Est et la Cisjordanie depuis la guerre de 1967. Cette annexion n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Lors de sa rencontre avec le Premier ministre israélien, Mme Mogherini a réitéré la position de l'UE en faveur d'un Etat israélien et d'un Etat palestinien vivant côte à côte, avec Jérusalem comme capitale de ces deux Etats. Dov Khenin, un député de l'opposition, a estimé que cette nouvelle loi devrait être appelée "la loi pour empêcher la paix" et craint qu'elle ne provoque "un bain de sang".

"La direction palestinienne n'acceptera aucune offre de négociation à moins que les Américains n'annulent leur décision concernant Jérusalem", a fait savoir Saeb Erekat, secrétaire général de l'OLP, dans un communiqué.

La Jordanie, pays gardien des lieux saints musulmans à Jérusalem, a dénoncé comme " une violation du droit international " la décision de Donald Trump le 6 décembre de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Lundi, il a déploré que la Maison Blanche ait "refusé de condamner les implantations de colonies israéliennes ainsi que les attaques systématiques et les crimes de l'occupation israélienne contre le peuple de Palestine".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL