L'écart de salaire entre Williams et Wahlberg fait scandale

Pierre Vaugeois
Janvier 11, 2018

L'écart de salaire entre Mark Wahlberg, payé 1500 fois plus que Michelle Williams, sa co-star du dernier Ridley Scott All the Money in the World, faisait scandale mercredi aux États-Unis.

Après Kevin Spacey et Franck de Lapersonne, va-t-on remplacer tous les acteurs gênants des films?

Alors que le comédien Mark Wahlberg aurait reçu environ 2 millions de dollars pour une dizaine de jours de tournage, Michelle Williams, elle, n'aurait reçu qu'une fraction de ce montant, affirmait le "Washington Post".

Ridley Scott voulait éviter une polémique en remplaçant à la dernière minute Kevin Spacey (accusé d'agressions sexuels) par Christopher Plummer dans son film Tout l'argent du monde.

D'après le quotidien USA Today, la comédienne de 37 ans, nommée aux Golden Globes pour son rôle dans le film, n'a touché que 80 dollars par jour pendant que les scènes avec Plummer étaient retournées, soit un total de moins de 1.000 dollars. A l'exception visiblement de Mark Wahlberg dont l'entourage est parvenu à négocier un contrat plutôt juteux. L'affaire faisait partie des " tendances " du Twitter américain ce mercredi, c'est-à-dire des sujets les plus évoqués sur le réseau social à l'oiseau bleu. Ce mardi 9 janvier, USA Today a révélé la différence de salaires entre les deux acteurs principaux du film, Mark Wahlbergh et Michelle Williams, pour retourner les nouvelles scènes du film.

" Allez voir la performance de Michelle dans + Tout l'argent du monde +". "C'est une actrice brillante nommée aux Golden Globes", s'est indignée l'actrice Jessica Chastain sur Twitter". Elle travaille dans le cinéma depuis vingt ans. "Et qu'ils pouvaient avoir mon salaire, mes vacances, et tout ce qu'ils voulaient". Les deux acteurs n'ont eu d'autre choix que de retourner certaines scènes après que Ridley Scott ait fait le choix, en catastrophe, de supprimer Kevin Spacey du casting.

"L'actrice et militante Amber Tamblyn a qualifié l'écart " de totalement inacceptable " tandis que le producteur Judd Apatow a jugé l'affaire " tellement tordue que c'est dur à croire ". En guise de " consolation", Ridley Scott a assuré à USA Today qu'il n'avait quant à lui rien reçu.

Aux Golden Globes dimanche, "Tout l'argent du monde" est reparti les mains vides lors d'une soirée dédiée aux violences et aux discriminations contre les femmes, alors qu'Hollywood est encore sous le choc de l'affaire Weinstein, le producteur accusé d'avoir harcelé ou agressé sexuellement une centaine de femmes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL