La nouvelle usine de Mazda et Toyota sera en Alabama

Xavier Trudeau
Janvier 10, 2018

Une annonce officielle est prévue mercredi dans cet État du sud des États-Unis. On compte y produire 300 000 véhicules par années, assez pour créer jusqu'à 4000 emplois dans la région.

Elle sera la bienvenue dans un Etat où Toyota a déjà un grand site de production de moteurs et dispose d'un réseau d'équipementiers. Les deux constructeurs ont récemment multiplié les accords stratégiques et même organisé un petit rapprochement capitalistique pour faire face ensemble aux mutations du marché automobile mondial.

Le 5 janvier 2017, Donald Trump avait justement rédigé sur Twitter un texte demandant à Toyota de ne pas déplacer la fabrication de sa Corolla au Mexique, assurant que les taxes à la frontière allaient être salées si c'était le cas. Il avait même menacé les marques étrangères de les pénaliser fiscalement si elles venaient à refuser de doper leurs investissements locaux.

Toyota affirme qu'il n'a pas basé ses choix stratégiques sur les exigences du président américain et qu'il réfléchissait depuis longtemps à une nouvelle usine aux Etats-Unis. Ce site devrait finalement assembler des pick-up Tacoma.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL