" "La phase des essais " à froid " achevée — EPR Flamanville

Xavier Trudeau
Janvier 9, 2018

EDF a confirmé lundi 8 janvier 2018, viser un démarrage du réacteur EPR de Flamanville (Manche) en fin d'année, après avoir réalisé une phase d'essais dits "à froid", qui se sont déroulés sans problème. Une étape qui s'inscrit dans le cadre des essais d'ensemble, qui ont débuté au 1 trimestre 2017 et qui permettent de vérifier et de tester le fonctionnement de tous les circuits de l'EPR. Elle a constitué en un test d'étanchéité du circuit primaire du réacteur en le soumettant à une pression de plus de 240 bars, c'est-à-dire supérieure à la pression maximale possible dans le circuit lors de l'exploitation du réacteur.

"Plus de 500 soudures ont ainsi été inspectées durant cette épreuve hydraulique, supervisée par l'Autorité de sûreté nucléaire" (ASN), précise EDF.

"EDF prépare désormais les essais dits " à chaud " qui débuteront en juillet 2018". Ils sont validés. L'entreprise maintient donc son calendrier qui prévoit un chargement du combustible et le démarrage du réacteur nucléaire à la fin du 4 trimestre 2018. Le Groupe confirme également le coût du projet fixé à 10,5 milliards d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL