L'accès simplifié au Machine Learning — Google Cloud AutoML

Alain Brian
Janvier 19, 2018

Le géant du Net renforce aujourd'hui sa position dans l'intelligence artificielle avec Cloud AutoML.

Google dispose ici d'une arme de choix, le TPU (Tensor Processor Unit), un composant dédié spécifiquement au Machine Learning. "Lorsque nous avons rejoint Google Cloud il y a un peu plus d'un an, nous nous sommes lancés dans une mission de démocratisation de l'IA".

Google Cloud accélère dans l'exploitation du potentiel IA mis à disposition des entreprises et des développeurs. "Actuellement, seule une poignée d'entreprises dans le monde ont accès aux talents et aux budgets nécessaires pour apprécier pleinement les avancées du ML et de l'IA" assure Google.

Les entreprises pouvant compter sur des ingénieurs spécialisés dans le domaine doivent également gérer le processus complexe et fastidieux de construction d'un modèle ML personnalisé. C'est donc pour répondre à ces différents problèmes que la firme de Mountain View a décidé de lancer Cloud AutoML, qui va aider les entreprises ayant une expertise limitée en matière de ML à créer leurs propres modèles personnalisés de haute qualité en utilisant des techniques avancées. La première édition de ce service - AutoML Vision - se concentre ainsi uniquement sur la création de modèles personnalisés dédiés aux tâches de reconnaissance d'images.

En 2017, Google lançait Cloud Machine Learning, une solution d'infrastructure Cloud dédiée aux projets de Machine Learning et Deep Learning.

La création d'un modèle de traitement en quelques minutes est réalisée en quelques minutes. Google promet aussi un temps d'exécution plus rapide pour les modèles prêts pour la production, et une facilité d'utilisation, grâce à son interface.

Avec Cloud AutoML, Google concurrence frontalement l'offre Azure Machine Learning Studio de Microsoft, qui entend elle aussi faciliter l'accès au Machine Learning.

Que pensez-vous de ce nouveau service de Google?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL