Le gouvernement envisage de raccourcir la période de promotions — Soldes

Xavier Trudeau
Janvier 10, 2018

Les soldes d'hiver, qui débutent mercredi et vont durer jusqu'au 20 février sauf dérogation, concurrencés par la généralisation des ventes privées post-Noël et le succès du Black Friday, pourraient bientôt changer de forme.

La secrétaire d'Etat à l'Economie Delphine Gény-Stephann a annoncé mardi vouloir réduire la durée des soldes de six à quatre semaines à partir de 2019, dans un entretien mis en ligne sur le site du journal Le Parisien. "Et le gouvernement s'oriente notamment vers une réduction de la durée des soldes".

"Nous allons proposer (...) une réduction des deux périodes - été et hiver - de six à quatre semaines", a indiqué Delphine Gény-Stéphann, à la veille du lancement des soldes d'hiver 2018.

La mesure devrait être mise en place "en 2019, vraisemblablement pour les soldes de janvier prochain. Il est difficile de concilier la vision des petits commerçants qui souhaitent faire des soldes une période de déstockage en toute fin de saison et le souhait des grandes enseignes qui aimeraient rapprocher cette période du moment des Fêtes, plus propice, et profiter de l'afflux touristique", explique Delphine Gény-Stephann au Parisien. Les soldes commenceront donc toujours, comme aujourd'hui, le deuxième mercredi de janvier et le quatrième mercredi de juin.

Mais une nouvelle journée de promotions devrait voir le jour, sur le modèle du Black Friday américain, ce jour de rabais exceptionnel, le dernier vendredi de novembre. "Ce serait une période courte de promotions, sur deux ou trois jours, lancée au niveau national" a commenté la Secrétaire d'Etat.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL