" "Le président Trump parle d'Haïti comme un " pays de merde " — Haïti-USA

Claudine Rigal
Janvier 12, 2018

WASHINGTON | Le président Trump se serait emporté jeudi lors d'une rencontre à la Maison-Blanche lorsqu'on lui a suggéré que les protections touchant aux immigrants de pays comme Haïti et le Salvador devraient être restaurées.

Pas une première."Pourquoi avons-nous besoin de plus d'Haïtiens?"

Recevant des sénateurs démocrates et républicains pour tenter de trouver un accord afin de régulariser la situation des " dreamers", ces jeunes arrivés illégalement aux Etats-Unis quand ils étaient enfants, souligne 20 Minutes, Donald Trump s'est dit ouvert à une amnistie à condition que les démocrates approuvent son mur à la frontière mexicaine et la suppression d'un programme d'attribution de cartes vertes par tirage au sort.

Le président américain a tenu ces propos lors d'une réunion sur le regroupement familial, selon plusieurs participants cités par deux journaux.

" Pourquoi devons nous accueillir des immigrants issus de " pays de merde ", a déclaré le président Trump se référant aux Haïtiens et aux immigrants venant de certains pays d'Afrique, a rapporté Foxnews citant le Washington post. ", faisant référence aux pays africains et à Haïti (au moment où ce dernier commémore le huitième anniversaire du tremblement de terre qui avait coûté la vie à environ 300.000 personnes.) Il aurait ensuite regretté que ce ne soient pas plutôt des Norvégiens qui choisissent de s'installer aux Etats-Unis".

Aurait également demandé le président, selon le Washington Post. Des propos que la Maison Blanche avait démentis. Toujours de même source, les sénateurs présents ont été déconcertés par ces propos. Membre du Congrès, le démocrate Luis Gutierrez a réagi en déclarant: "Nous pouvons dire maintenant avec 100% de certitude que le président est un raciste qui ne partage pas les valeurs inscrites dans notre Constitution".

Quant à la républicaine Mia Love, d'ascendance haïtienne, elle a jugé pour sa part " désobligeants " et " clivants " les propos de Donald Trump.

Cette attitude est inacceptable de la part du chef de notre nation.

La Maison blanche n'a pas démenti la déclaration, mais a simplement dit que Donald Trump se battrait toujours pour le peuple américain. "Comme d'autres nations ayant une immigration fondée sur le mérite, le président Trump se bat pour des solutions durables qui renforcent notre pays en accueillant ceux qui contribuent à notre société, font croître notre économie et s'assimilent à notre grande nation", a-t-il poursuivi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL