Le Togo n'est pas la Côte d'Ivoire !

Claudine Rigal
Janvier 12, 2018

Depuis plusieurs semaines, des rumeurs persistantes font état de ce que le Togo pompe clandestinement du pétrole sur les plateformes situées au large du pays. Des informations qui font grand bruit dans la presse nationale mais aussi sur les réseaux sociaux.

En conférence de presse ce mardi à Lomé, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest s'est prononcé sur la polémique relative à la production de pétrole au Togo, tel contenu dans le rapport annuel 2016 de la Zone Franc élaboré par la Banque de France qui indique la BCEAO comme source des statistiques.

" Les données attribuées au Togo, relatives à la production de pétrole, sont plutôt les statistiques sur la Côte-d'Ivoire".

Aucune information disponible à la BCEAO ne permet d'attester que du pétrole est produit au Togo. Elle s'est rétractée plus tard, faisant savoir que "les mêmes chiffres figurent dans la monographie de la Côte d'Ivoire" et que l'information "doit pour l'instant être prise avec beaucoup de précaution".

Cette erreur de reporting ne saurait, de l'avis de la Banque Centrale, être considérée comme une preuve de la production de pétrole par le Togo.

Le rapport de la Banque de France qui site la BCEAO comme source indique que le Togo a exploité de 2013 à 2016; 42 202 500 barils de pétrole pour environ 2,7 milliards de dollars.

La Banque de France, auteur du rapport, été informée des erreurs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL