Les Européens font bloc face aux Etats-Unis — Nucléaire iranien

Claudine Rigal
Janvier 11, 2018

"L'Iran est préparé aux pires scénarios concernant l'accord sur le nucléaire connu sous le sigle international de JCPOA", a déclaré Majid Takht Ravanchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères en charge des affaires européennes et américaines, cité par l'agence de presse Tasnim.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite! Entourée de ses homologues français, allemand et britannique, la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a rencontré ce jeudi à Bruxelles le ministre iranien des Affaires étrangères.

L'Iran a lancé lundi une mise en garde sur l'éventualité d'une sortie des Etats-Unis de cet accord, à quelques jours d'une décision américaine liée à ce dossier.

Selon le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, "cet accord de non-prolifération est essentiel et il n'y a pas d'alternative". Tous demandent au président américain de ne pas rétablir des sanctions contre Téhéran.

La balle est donc revenue dans le camp de M. Trump, qui devra décider vendredi s'il relance les sanctions contre l'Iran. "La politique destructive des États-Unis" en la matière est également à l'ordre du jour.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL