L'Oréal choisit Amena Kahn, blogueuse voilée, pour sa nouvelle pub de shampoing

Pierre Vaugeois
Janvier 19, 2018

Pour Amena Khan, L'Oréal Paris se détache alors du produit en lui-même pour "mettre en valeur les voix" de ces nouvelles égéries à l'image du mannequin transgenre Hari Nef.

Pour cette jeune femme suivie par plus de 390.000 personnes sur sa chaîne YouTube et plus de 570.000 sur Instagram, devenir l'une des égéries L'Oréal Paris est un véritable "changement", comme elle écrit sur le réseau social. "Combien de marques font des choses pareilles?", s'interroge-t-elle auprès de Vogue UK.

Amena Khan veut ainsi tordre le cou au cliché qui veut que les femmes qui cachent leurs cheveux s'en occupent moins que les autres.

Enthousiaste et fière à la fois d'avoir été choisie pour louer les vertus de la gamme de produits Elvive World of Care, conçue pour des cheveux exigeants, le nouveau visage de l'Oréal profite d'être sous les feux des projecteurs pour battre en brèche les préjugés tenaces accolés aux femmes dont la chevelure ne s'expose pas aux yeux de tous. Et cet état d'esprit nous enlève notre autonomie et notre sentiment d'indépendance.

"Ce n'est pas parce que l'on ne montre pas ses cheveux, que l'on ne prend pas soin d'eux!", s'exclame-t-elle, renchérissant: " Dès que je retire mon voile, je veille à entretenir ma chevelure pour la rendre plus radieuse.

Et d'ajouter: "Mes cheveux sont une extension de ma féminité [.] C'est une expression de qui je suis".

Avec cette campagne, Amena Khan espère inspirer les jeunes femmes voilées et leur permettre d'avoir quelqu'un à qui s'identifier.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL