L'orientation en question : le salon de l'Enseignement supérieur jusqu'à samedi à Montpellier

Claudine Rigal
Janvier 14, 2018

Baptisé "Parcoursup ", le nouveau portail remplaçant APB devrait permettre une entrée garantie dans l'enseignement supérieur avec le baccalauréat et une suppression de la sélection par tirage au sort. Le Salon de l'étudiant et du lycéenÉvidemment le calendrier n'a rien de fortuit. Le Salon du lycéen et de l'Étudiant se tient au parc Expo de Rennes, de ce jeudi 11, à samedi 13 janvier, pour aider les jeunes dans leur choix d'orientation.

Le salon de l'Enseignement supérieur. Des conférences sur les poursuites d'études après le bac seront proposées aux jeunes visiteurs. Avec toutefois une nouveauté majeure, cette année, puisque la plate-forme d'accès à l'enseignement supérieur pour les bacheliers, Parcoursup, ouvre ses portes lundi.

Précision de taille, le lycéen pourra postuler hors de son académie (quelques places seront réservées dans les filières non sélectives d'une université pour les candidats venant d'une autre académie). En guise de filet de sécurité, si le lycéen ne candidate qu'à des filières sélectives ou seulement à des facs hors de son académie, risquant ainsi de se retrouver sans proposition, la plateforme l'en informera via une série de messages. En fonction du dossier, les candidats seront soit acceptés directement ou à la condition de suivre une remise à niveau, soit mis sur liste d'attente ou refusés s'il n'y a plus de place.

Dans le détail, les lycéens pourront émettre dix vœux maximum (contre 24 l'an dernier), sans ordre de préférence, mais qui devront chacun être justifié par le candidat (une lettre de motivation?). Ils recevront les réponses à partir de mai.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL