Mylène Farmer affronte ses cauchemars dans "Ghostland" — Bande-annonce

Pierre Vaugeois
Janvier 17, 2018

Poupées maléfiques, grosses brutes et icône de la chanson française.

Après le flop de "Giorgino" en 1994, un film de Laurent Boutonnat qui durait plus de trois heures, Mylène Farmer va faire son retour sur grand écran avec "Ghostland", un film d'horreur signé Pascal Laugier. Le film sortira le 14 mars 2018 après une présentation au Festival de Gérardmer. Pour lui, Mylène Farmer a été un "choix de coeur" comme il le confiait à Mad-Movies: "Cette fille a quand même réussi à imposer toute une imagerie du bizarre et du fantastique dans un pays précisément réfractaire à ça, et à le faire à une échelle incroyablement populaire" (.) "Et puis, je suis heureux et un plutôt fier de filmer un visage qui n'a pas été exposé sur grand écran depuis plus de vingt ans". Seulement, dès la première nuit, des meurtriers pénètrent dans la demeure et Pauline doit se battre pour sauver ses filles. Un drame qui va traumatiser toute la famille mais surtout affecter différemment chacune des filles dont les personnalités vont diverger davantage à la suite de cette nuit cauchemardesque. Tandis que Beth (Crystal Reed) devient une auteur renommée spécialisée dans la littérature horrifique, Vera (Anastasia Phillips) s'enlise dans une paranoïa destructrice. Vera est-elle folle ou est-elle la seule à voir ses bourreaux? Mylène Farmer était alors exilée aux Etats-Unis, d'où elle était revenue avec l'album Anamorphosée en 1995. Il s'agit par ailleurs de la seconde collaboration entre la chanteuse et le cinéaste puisque ce dernier avait déjà réalisé le clip City of Love. Mylène Farmer face aux démonsEntre Pascal Laugier et Mylène Farmer, la rencontre fut "une évidence " selon le réalisateur. C'est une tentation irrésistible pour un metteur en scène... Après une première image de Mylène Farmer sur le tournage, de l'affiche et d'un teaser, la bande-annonce intense du film "Ghostland" est arrivée!

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL