PyeongChang 2018: la star du short-track Viktor Ahn interdite de JO

Solenn Plantier
Janvier 23, 2018

C'est un panel du Comité international olympique (CIO) qui décide quels athlètes russes peuvent ou non participer aux Jeux olympiques d'hiver. A ceux-là viennent désormais s'ajouter Ahn, Shipulin et Ustyugov, ce que regrette le vice-président du ROC Stanislav Pozdniakov. Plus exactement, Shipulin, qui fait partie des concurrents majeurs de Martin Fourcade en Coupe du Monde, et Ustyugov, potentiellement médaillable lui aussi, ne figurent pas sur la liste des sportifs russes éligibles pour Pyeongchang suite au scandale de dopage d'état qui frappe la Russie. Pozdniakov a également précisé que ces informations restaient "préliminaires " et qu'une décision serait prise à l'issue de discussions avec le CIO et les fédérations concernées. Il avait remporté trois premières médailles d'or aux JO de Turin en 2006 (1000 m, 15000 m et relais 5000 m), ainsi que le bronze sur 500 m. Il concourait alors pour la Corée du Sud sous le nom de Ahn Hyun-soo. La Russie se prive ainsi de trois de ses leaders.

Le fait que son nom soit cité dans le rapport McLaren et son bannissement des prochains Jeux Olympiques de Pyeongchang laissent supposer par ailleurs que Ahn pourrait prochainement perdre les titres olympiques conquis en 2014, comme cela a été le cas pour tous les autres sportifs russes impliqués.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL