Résultats décevants au titre du 4e trimestre — Wells Fargo

Xavier Trudeau
Janvier 13, 2018

Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,31% à 2.776,12 points et le Nasdaq Composite prend 0,12% à 7220,53 points.

Les Bourses européennes avancent timidement (stabilité à Francfort, +0,1% à Londres et +0,3% à Paris), après un début de saison des résultats américains mitigé, avec un consensus battu pour JPMorgan, mais manqué pour Wells Fargo.

En excluant les éléments exceptionnels associés à cette réforme, le BPA de l'établissement financier new-yorkais s'est toutefois établi à 1,76 dollar, un niveau supérieur de 13 cents au consensus.

Le chiffre d'affaires a lui aussi déçu, s'inscrivant en repli à 22,05 milliards de dollars, contre 22,24 milliards au titre du dernier trimestre de 2016 et alors que les analystes escomptaient une hausse à 22,45 milliards de dollars.

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) grimpe de 5,3% à Milan, sur fond de l'annonce qu'il prévoit d'investir plus d'un milliard de dollars dans une usine du Michigan et de payer un bonus à ses employés aux Etats-Unis. Le groupe italo-américain explique que cette opération s'inscrit dans le cadre de la relocalisation des activités de son site mexicain de Saltillo en 2020, en raison des bienfaits de la réforme fiscale menée aux Etats-Unis. Son bénéfice net a enregistré un recul de 37% à 4,23 milliards de dollars, soit 1,07 dollar par action. Ses comptes ont été pénalisés par une charge de 2,4 milliards de dollars liée à la réforme fiscale américaine, qui se traduit notamment par une baisse de la valorisation des crédits d'impôts.

JPMorgan et Wells Fargo ont été les premières banques américaines à dévoiler leurs résultats du quatrième trimestre cet après-midi. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,76 dollars, dépassant de 7 cents le consensus Reuters.

"Les progrès effectués sur l'année écoulée ont été évidents au 4e trimestre avec davantage de dépôts, une croissance de nos prêts, particulièrement aux entreprises, une hausse des transactions sur cartes de crédit et des actifs sous gestion record", s'est voulu optimiste le PDG Tim Sloan, cité dans le communiqué. Ses comptes ont bénéficié d'un impact positif de la réforme fiscale s'élevant à 3,35 milliards de dollars. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action de Wells Fargo est ressorti à 0,97 dollar.

A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les indices européens sont orientés dans le vert tandis que l'euro, en hausse de 0,8% face au dollar à plus de 1,21, profite à plein des espoirs de voir Angela Merkel réussir à former un gouvernement de coalition en Allemagne. Dans le même temps, son produit net bancaire a augmenté de 2% à 22,10 milliards de dollars.

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL