Rassemblement de policiers le 9 janvier "pour une prise de conscience générale"

Claudine Rigal
Janvier 9, 2018

En cause, les violences commises à l'encontre de deux policiers de Champigny-sur-Marne lors du réveillon de la Saint-Sylvestre. Des rassemblements sont prévus devant les commissariats de Brest, Concarneau, Quimper.

À Grenoble, le syndicat appelle également les citoyens à se joindre au rassemblement pour "soutenir leur police ".

Les policiers expliquent se mobiliser "face aux violences commises, en ce début d'année, [.], face au nombre de suicides parmi les policiers nationaux qui n'est pas préoccupant mais insupportable, face à l'état déplorable des effectifs des brigades de roulement, ceux qui assurent votre sécurité H24 et face aux conditions d'exercice des enquêteurs Officier de Police Judiciaire noyés sous les dossiers".

La nuit du Nouvel An a été particulièrement difficile pour les policiers.

Rassemblement de policiers devant l'hôtel de police de Grenoble en octobre 2016. Marqués par les violentes agressions de deux de leurs confrères à Champigny-sur-Marne, et d'un autre à Aulnay-sous-Bois, ils ont décidé de manifester leur colère et leur indignation.

"Souhaitant poursuivre les discussions engagées lundi soir avec les fonctionnaires des commissariats concernés", Gérard Collomb rencontrera les "organisations syndicales représentatives" de la police le 10 janvier pour "revenir sur la situation de Champigny-sur-Marne mais aussi aborder plus largement la question des violences envers les forces de l'ordre". Il s'est fait le porte-parole " d'un ras-le-bol et d'une colère", revendiquant avant tout " protection et reconnaissance ". Et ce "avant que la situation ne devienne explosive ", s'inquiète le syndicat. Les forces de l'ordre ne pourront accepter plus longtemps d'être la cible de voyous assoiffés d'en découdre avec les policiers, de les blesser voire de les tuer.

C'est pourquoi "il est absolument nécessaire qu'une prise de conscience générale intervienne au plus vite".

Unité SGP POLICE - FO demande que tous les moyens soient mis en œuvre pour interpeller les auteurs de "ces lâches agressions et que des sanctions exemplaires à hauteur des agressions commises soient prises".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL