Ripple : des anciens employés de Tinder lancent une application de networking

Alain Brian
Janvier 9, 2018

Le directeur général Ryan Ogle a évoqué, sans un soupçon de sensibilisation au scandale du harcèlement sexuel sur les lieux de travail, la façon dont lui et l'équipe Ripple ont appliqué leurs connaissances sur la façon de connecter les gens à leur application de rencontres. L'idée? Aller taquiner LinkedIn, l'ogre de la rencontre professionnelle, en profonde mutation depuis son rachat par Microsoft. Pour le dire très vite, elle vous permet, comme Tinder, de swiper des contacts potentiels vers la gauche ou vers la droite pour éventuellement, les rencontrer ou les ajouter à votre réseau professionnel.

Sur les profils affichés, Ripple va mettre l'accent sur les compétences et le texte plus que la photo - qui était le point central de l'application de rencontre.

Lancée aujourd'hui par Ryan Ogle, ancien CTO de Tinder, Paul Cafardo, ex-directeur de l'ingénierie chez Tinder, et Gareth Johnson, ancien Lead Designer chez Tinder, Ripple - à ne pas confondre avec la cryptomonnaie la plus dynamique du moment - apparaît comme un "Tinder professionnel". La gamification de l'app fait le reste.

Match Group, qui va donc éditer l'application née pour la première fois dans un hackathon interne de l'entreprise, est confiant. En effet, Ripple repose sur le "swipe", un concept popularisé par Tinder qui constitue à faire défiler horizontalement des propositions de profil.

La fonctionnalité de reconnaissance faciale de Ripple.

Aux États-Unis, l'application est déjà disponible sur iOS et Android.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL