"Sera évacuée des éléments les plus radicaux ", annonce Collomb

Claudine Rigal
Janvier 17, 2018

L'annonce sur le choix de construire ou d'abandonner le très controversé projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avec en corollaire l'équation tout aussi complexe de l'évacuation de la "Zad" dans le bocage de Loire-Atlantique, devrait intervenir dès cette semaine, sans doute mercredi, affirment plusieurs sources, selon lesquelles l'abandon tient la corde. Alors, pour se sortir de ce guet-apens placé sur leur chemin, Emmanuel Macron [VIDEO] et Edouard Philippe s'attellent à trouver le bon équilibre entre la prise en considération des avis exprimés et le souci de fermeté de l'Etat face aux troubles d'ordre public.

" Personne n'a envie qu'il y a ait un drame (...) une fois que la décision aura été rendue", a pour sa part souligné mardi sur CNews le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. En cas de décision d'abandon, il appelle le gouvernement à leur "laisser du temps pour aménager la sortie". Eric Brunet et Laurent Neumann en débattent dans Bourdin Direct.

Le mouvement anti-aéroport s'est donné rendez-vous mercredi à 18 heures à "La Vache Rit", une grange servant de lieu de rassemblement en plein coeur de la ZAD.

Un opposant fait face aux gendarmes dans la ZAD de Bure en Meuse
Un opposant fait face aux gendarmes dans la ZAD de Bure en Meuse

Malgré la victoire du "oui" (à 55,17%) au référendum consultatif organisé en Loire-Atlantique en juin 2016, l'exécutif socialiste avait renoncé à expulser les zadistes, ces opposants qui occupent illégalement les lieux.

La Zad sera "évacuée des éléments les plus radicaux", a prévenu le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Le projet a été pensé vers la fin des années 60 pour doter le Grand Ouest d'un aéroport capable de supporter l'imposant développement des échanges dans la région.

L'abandon du projet soulève aussi la question de l'indemnisation prévue pour Vinci qui, selon le rapport remis à Edouard Philippe, pourrait aller jusqu'à 350 millions d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL