États-Unis: Mourant, il réalise tous ses rêves avec son meilleur ami

Evrard Martin
Janvier 9, 2018

Il y a deux mois, Chris, 20 ans, a appris que sa leucémie l'avait rattrapé, neuf ans après son premier diagnostic et sa rémission.

Le drame de Chris Betancourt a inspiré Dillon Hill. C'est ce que lui ont annoncé les médecins à la fin 2017: sans greffe de moelle, vous êtes condamné.

Dans son malheur, Chris a un allié de poids Dillon, son meilleur ami, qui l'avait déjà soutenu en 2009 dans son combat contre la maladie. "Il est venu me voir, il m'a dit: donne-moi une liste de 50 choses que nous allons faire".

Ensemble, Chris et Colline lancent le projet "One liste, One life" qu'ils documentent sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter et YouTube). "Mais cette publicité augmente aussi les chances de trouver un donneur de moelle compatible", explique Colline. "Aussi mielleux que cela puisse paraître la liste c'est ce que doit être la vie. Il y a des petites choses comme aider une dame à traverser la route" précise Colline. "Nous voulons que les gens nous rejoignent dans cette expérience de vie, disent les deux compères". Chris ajoute que certaines choses le feront "sortir de sa zone de confort comme faire du parachute, manger un piment fort ou chanter devant une foule". En quelques semaines, Chris et Dillon ont aidé des sans-abris, ils ont piloté un avion, fait une bataille d'oreillers avec des inconnus, cassé une guitare ou encore été se faire tatouer. Il a fondé un organisme à but non-lucratif intitulé " Gamers Gift " afin de financer la technologie de réalité virtuelle dans les hôpitaux pour les enfants et les individus handicapés. "Et si nous arrivons à récolter plus que nécessaire, nous aurons peut-être l'opportunité d'offrir à d'autres personnes de faire cette liste avec nous".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL