Trump menace de couper l'aide financière aux Palestiniens

Evrard Martin
Janvier 3, 2018

Après avoir pris pour cible le Pakistan, laissant entendre via un tweet qu'il pourrait supprimer l'aide financière de Washington à ce pays, le président américain a été l'auteur mardi de menaces similaires concernant les Palestiniens, accusés de ne montrer ni "gratitude" ni "respect".

"Par exemple, nous payons des centaines de millions de dollars aux Palestiniens chaque année, en échange d'aucune gratitude ni respect", assène le président via son moyen de communication de prédilection. "Nous avons dégagé la question de Jérusalem, la partie la plus difficile de la négociation, mais Israël, pour ça, a dû payer plus. Ils ne veulent même pas négocier un traité de paix attendu depuis longtemps avec Israël", a tempêté Donald Trump mardi sur son compte Twitter. "Mais puisque les Palestiniens ne sont plus disposés à parler de paix, pourquoi devrions-nous leur verser des paiements massifs à l'avenir?" a-t-il encore tweeté.

"Nous nous en souviendrons quand on nous demandera encore une fois de verser la plus importante contribution" financière à l'ONU, avait lancé l'ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley.

Washington avait prévenu le mois dernier, après le vote d'une résolution condamnant la décision de Donald Trump sur Jérusalem, par l'Assemblée générale de l'Onu, que cette initiative ne resterait pas sans lendemain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL