Un nouveau traitement contre la cécité vendu 850 000 dollars

Evrard Martin
Janvier 5, 2018

Ce médicament lutte contre une dégénérescence héréditaire de la rétine (une maladie rare) pouvant aller jusqu'à la cécité. Il a été le premier produit de thérapie génique autorisé en Europe fin 2012, pour traiter une perturbation de la digestion des graisses. Administré une seule fois par une injection dans l'œil, il vise à remplacer le gène défectueux par un autre fonctionnel, avec un taux de succès durant l'essai clinique de 93%.

Dans le détail, les injections de Luxturna coûtent 425.000 euros par oeil. Novartis s'est ainsi engagé à rendre l'argent aux assureurs et malades si son traitement, vendu 475.000 dollars, s'avérait inefficace. Même s'il reste, au total, en dessous du million de dollars annoncé lorsqu'il a reçu le feu vert des autorités américaines, ce traitement est d'ores et déjà parmi les plus chers du monde.

Devançant les critiques, l'entreprise a promis le remboursement du traitement en cas d'inefficacité.

Spark Therapeutics va plus loin. Le prix, surtout à ce niveau, est un réel frein pour les patients. Ce médicament entre désormais dans la catégorie des traitements les plus chers au monde.

Les investisseurs s'attendaient à ce que Spark place la barre encore plus haut, plus près d'un million de dollars, ce qui n'empêche pas le titre du laboratoire de s'adjuger 4,4% à 55,65 dollars à Wall Street vers 18h30 GMT. D'autres médicaments comme Spinraza (contre l'atrophie musculaire) et Soliris (contre une maladie des reins) coûtent chacun environ 750.000 dollars. Ce dernier est aussi un bel exemple d'échec: la société hollandaise n'a en effet pas demandé le renouvellement de son autorisation pour cause de manque de patients capables de se l'offrir.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL