Un youtubeur américain crée la polémique en filmant un cadavre

Evrard Martin
Janvier 2, 2018

CULTURE- Une vidéo postée sur Youtube peut avoir de sérieuses répercussions, surtout si l'on est suivi par des millions de personnes.

Le youtubeur Logan Paul fait face à des vagues de critiques après que lui et ses amis se sont filmés en train de faire des blagues à côté du corps d'une personne ayant mis fin à ses jours dans une forêt japonaise. Lynché, Logan Paul s'est excusé publiquement.

Plusieurs gros plans sont réalisés, et l'équipe accompagnant Logan Paul reste sur place pendant plusieurs minutes à discuter autour de ce cadavre. Surnommée "la fôret du suicide", l'endroit est connu pour être le lieu de nombreux suicides. Ce dernier aurait filmé le corps d'une personne pendue.

Néanmoins, le Youtubeur a cru bon de rendre la vidéo publique.

Les maladresses du jeune homme ne s'arrêtent pas là. A l'instar de Norman ou Cyprien chez nous, il a explosé en postant des vidéos potaches et innofensives sur le Web, d'abord sur Vine puis ensuite sur YouTube.

C'est une vidéo postée sur sa chaîne de "vlogs" qui a mis le feu aux poudres. Le jeune homme de 22 ans a provoqué la colère des internautes en publiant, sur YouTube, une vidéo d'un cadavre retrouvé pendu. "Ses mains sont violettes, il est mort ce matin". Ils disent qu'ils espèrent trouver des fantômes dans les bois, mais Paul et ses compères repèrent un corps accroché à un arbre au loin.

Alors que la vidéo a dépassé les 6 millions de vues en 24 heures, les critiques sont apparues tout aussi rapidement. Es-tu sérieux? Tu dois être plus respectueux. "Je prie pour que tu n'aies jamais à vivre ce que cet homme a vécu". Es-tu sérieux?

Paul a juste ruiné le début de 2018, comment peux-tu être si méchant, stupide, sans cœur, dégouttant et plus?

Dans son message, le Youtubeur américain déclare: "Je n'ai pas fait ça pour les vues".

En introduction de la vidéo, Logan Paul visiblement fier de lui et de sa vidéo, s'exclame: "Ce n'est pas un titre racoleur". J'en ai déjà. Je l'ai fait parce que je pensais que je pouvais propager des ondes positives sur Internet, pas un déluge de négativité. (.) "Il est facile de comprendre qu'on peut déraper parfois, sans vraiment en évaluer les conséquences" (.) "Pour la première fois de ma vie, je peux dire que j'ai mal géré mon pouvoir".

Sur Twitter, ses excuses ne semblent pas avoir apaisé les critiques. "Cela ne se reproduira plus".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL