Vers un possible allongement du congé paternité ?

Claudine Rigal
Janvier 23, 2018

Mis à jour le 23.01.2018 à 08h59 La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé lundi 22 janvier que l'allongement de la durée du congé paternité était à l'étude.

Actuellement en France, à la naissance de l'enfant, le père dispose de 3 jours de "congé naissance", qui sont parfois suivis de 11 jours de congé "de paternité et d'accueil du jeune enfant". Ce dernier peut aller jusqu'à 18 jours en cas de naissance multiple. Ce congé est indemnisé par l'Assurance maladie en fonction du salaire.

En février, un allongement à 14 jours avait été voté en première lecture à l'Assemblée nationale mais les élections ont interrompu le processus législatif.

Pourquoi un allongement du congé du père?

Cependant, à titre personnel, la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes a avoué que le congé paternité ne devrait pas avoir la même durée que celui de la maternité, c'est-à-dire 16 semaines, au minimum.

Cette administration, saisie conjointement avec les ministres Gérald Darmanin, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, a reçu pour mission " d'étudier toutes les possibilités d'allongement, mais aussi de meilleure rémunération et de meilleure information du congé paternité ", a précisé MSchiappa, soulignant que " beaucoup de pères ne savent pas exactement quels sont leurs droits ". C'est la raison pour laquelle le gouvernement a demandé à l'Igas d'évaluer le coût de cette mesure.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL