Vivendi: Canal+ pénalise la prévision de résultat opérationnel 2017

Xavier Trudeau
Janvier 14, 2018

Et, "si la révision est mineure", Invest Securities note que "le groupe ne tient pas ses engagements sur Canal+" et juge que "le fait de dissimuler cela en retenant un EBITA hors restructurations n'est pas très satisfaisant". Le géant des médias a légèrement abaissé ses prévisions de résultats pour 2017 en raison de coûts de restructuration exceptionnels enregistrés en fin d'année chez Canal+, selon un communiqué publié jeudi. Pour l'EBITA, initialement la prévision à +25% devient une hausse "de l'ordre de +20 à 25%". Canal+ profite de ce redressement pour annoncer la fermeture du centre d'appel de Saint-Denis et la restructuration de celui de Rennes, occasionnant une charge de 40 millions d'euros. Si Universal Music Group "confirme au 4ème trimestre 2017 son excellente orientation", c'est Canal + qui représente un cailloux dans la chaussure du groupe de Vincent Bolloré.

Enfin, le chiffre d'affaires de son éditeur de jeux mobile Gameloft "est en croissance de 5% et le résultat opérationnel courant est en croissance significative d'au moins 10% en 2017".

Havas, intégré dans les comptes du groupe au second semestre 2017, voit en outre ses performances s'améliorer par rapport aux six premiers mois de l'année, Vivendi soulignant que son intégration lui bénéficiera sur la totalité de l'exercice 2018 et "permettra des synergies intéressantes avec les autres métiers".

Avant la publication de ses résultats 2017, Vivendi donne déjà une indication positive au marché. "L'objectif d'ici à 2019 est d'atteindre 500 millions d'euros de résultat opérationnel ajusté (Ebita) hors restructurations, objectif normatif fixé par les équipes", précise Vivendi.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL