Au moins 18 soldats tués dans un attentat — Afghanistan

Claudine Rigal
Février 24, 2018

Au moins 18 soldats ont été tués dans l'attaque samedi d'une base militaire à Farah, dans l'ouest de l'Afghanistan, revendiquée par les talibans, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense. Il a été intercepté par un employé du NDS à l'entrée du bâtiment. Cet attentat n'a pas été revendiqué.

"Un nombre important d'insurgés a attaqué la base de Bala Buluk (dans la province de) Farah".

Les talibans ont revendiqué l'opération sur Twitter, évoquant "vingt soldats tués et deux enlevés". Malheureusement, nous avons perdu 18 soldats et d'autres sont blessés, a indiqué le général Daulat Wazir, porte-parole du ministère afghan de la Défense.

Les talibans s'étaient emparés de plusieurs dizaines de Humvee de l'armée afghane à l'automne 2016, lors de combats qui avaient occasionné de nombreuses désertions et redditions dans les rangs pro-gouvernementaux.

Depuis, les forces américaines ont lancé plusieurs raids aériens pour détruire ces Humvee, régulièrement utilisés pour conduire des attentats-suicide.

À Kaboul, l'explosion d'une bombe est la dernière en date d'une série d'attaques dans la ville, qui ont fait des centaines de tués et de blessés.

Samedi, également, un civil au moins a été tué et huit personnes ont été blessées dans l'explosion d'une voiture piégée, conduite par un kamikaze, à Lashkar Gah, chef-lieu de la province méridionale d'Helmand, a déclaré un porte-parole du gouverneur.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL