Bénéfice net en hausse — Volkswagen

Xavier Trudeau
Février 24, 2018

Le dieselgate n'aura pas plombé durablement les résultats du groupe Volkwagen.

Selon le protocole de ces tests remontant à 2014 et visant à prouver l'innocuité du diesel aux clients américains, les primates avaient été enfermés face à des dessins animés pendant qu'on leur faisait respirer la fumée émise par une Beetle, le successeur de la Coccinelle.

Volkswagen avait bouclé l'année précédente sur un résultat net de 5,14 milliards d'euros, après une perte inédite de 1,6 milliard d'euros en 2015, l'année noire du " dieselgate ".

Le chiffre d'affaires a atteint un niveau record de 230,7 milliards d'euros pour 10,7 millions de véhicules vendus, deux plus hauts dans l'histoire du constructeur.

Justement, la marge opérationnelle, mesure de sa rentabilité, a elle grimpé à 7,4% avant effets exceptionnels, soit plus que la fourchette attendue de 6 à 7%, grâce notamment à une discipline sur les coûts et aux ventes démultipliées de 4x4 citadins (SUV) dégageant des marges confortables. Cette année-là, la marque allemande reconnaît avoir installé un logiciel truqueur dans les moteurs diesel qui équipent 11 millions de ses voitures dans l'objectif de faire passer les véhicules pour moins polluants qu'ils ne l'étaient.

VW a annoncé avoir porté les provisions liées au "dieselgate" à 3,2 milliards d'euros sur l'ensemble de 2017, contre 2,6 milliards sur neuf mois.

"Nous sommes confrontés, comme toute l'industrie automobile, à des défis majeurs et à de profonds changements", a déclaré Matthias Müller, patron de Volkswagen, dans le communiqué. Le groupe va proposer un dividende presque doublé sur un an de 3,90 euros par action ordinaire et 3,96 euros par action préférentielle.

Le constructeur allemand anticipe une marge d'exploitation comprise entre 6,5% et 7,5% en 2018, après 7,4% en 2017, et un chiffre d'affaires en hausse de 5% par rapport à celui de l'année dernière.

Le titre a terminé en baisse de 0,81% à 162,60 euros en Bourse de Francfort, signant l'une des plus fortes baisses du Dax, qui a gagné 0,18%.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL