Certains produits ménagers nuisent à vos poumons, selon une étude

Evrard Martin
Février 20, 2018

Toujours d'après cette étude publiée dans le American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, l'inhalation de produits chimiques contenus dans les produits de nettoyage durant une période de 20 ans contribuerait à augmenter le risque d'asthme jusqu'à 43%.

Pour parvenir à cette conclusion, des scientifiques de l'Université de Bergen en Norvège ont observé la fonction respiratoire de 6.000 participants, qui effectuaient régulièrement le ménage chez eux, à titre privé, ou chez des clients, à titre professionnel.

Plus précisément, ce sont le volume expiratoire maximal par seconde (soit le volume d'air expiré pendant la première seconde), et la capacité vitale forcée (soit la quantité totale d'air que l'on peut expirer de force) qui diminuent significativement à cause des produits ménagers. Par exemple l'utilisation de certains produits d'entretien aurait le même effet sur les poumons que le fait de fumer un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans. En outre, les femmes sont plus touchées que les hommes. Cela est probablement dû au partage inéquitable des tâches ménagères. Concrètement, ce sont les femmes qui s'occupent le plus des tâches ménagères à la maison et elles sont majoritaires chez les agents d'entretien. Pour lutter contre ce phénomène, il est notamment conseillé d'utiliser des équipements de protection à l'image de masques permettant de couvrir le nez et la bouche. Mais la mesure la plus radicale reste celle de privilégier des méthodes artisanales comme le citron, le vinaigre banc, le bicarbonate de soude ou encore le savon noir pour nettoyer votre intérieur. Les chercheurs conviennent aussi avoir "étudié peu d'hommes aussi exposés aux produits ménagers que les femmes", écrit L'Obs.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL