Christian Clavier s'en prend aux César et à leur "audimat pathétique"

Pierre Vaugeois
Février 15, 2018

Nommé une seule fois aux César pour Les Visiteurs en 1994 (il avait perdu face à Pierre Arditi), Christian Clavier sait à quel point l'Académie peut être sévère avec le genre de la comédie. Invité sur le plateau de C à Vous pour faire la promotion du film Les Aventures de Spirou et Fantasio dans lequel il interprète le Comte de Champignac, Christian Clavier n'a pas hésité à quelque peu tacler la prestigieuse cérémonie. "On l'a écrit sans savoir où on allait", avoue Christian Clavier qui incarnait le personnage de Jacquouille la Fripouille. On n'a jamais bien compris, mais bon c'était bien. "C'est un petit peu tard en saison. Ils auraient pu le faire il y a longtemps, ça aurait été plus intelligent", a reproché celui qui avait vu son film Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? et ses 12 millions d'entrées dans les salles n'avoir aucune nomination. "C'est une bonne idée mais elle est tardive." .

L'acteur, visiblement lancé sur le sujet, poursuit ses explications et assène un dernier coup de massue à la cérémonie: "Quand on fait une fête pour le cinéma, on a intérêt à avoir vraiment toute la famille du cinéma".

Le comédien de 65 ans était également interrogé sur la place du cinéma populaire en France et notamment sur la création d'un César du public, qui aura pour but de récompenser le film ayant fait le plus d'entrées au cours de l'année. Et, si c'était le cas, ce serait une émission avec un audimat extraordinaire, comme c'est le cas des Oscars. "C'est qu'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas avec les César". "Or là, c'est un audimat pathétique" tacle le comédien. Il n'y a aucune raison pour qu'on ne fasse pas entre 6 et 7 millions d'audimat à la télévision.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL