Des joueurs du XV de France entendus par les autorités écossaises — Rugby

Solenn Plantier
Février 15, 2018

L'avion du XV de France avait été bloqué lundi matin sur le tarmac de l'aéroport d'Edimbourg et cinq joueurs en avaient été sortis (Anthony Belleau, Jonathan Danty, Félix Lambey, Louis Picamoles, Rémi Lamerat) pour être entendus par la police écossaise comme témoins potentiels à la suite d'informations sur une agression sexuelle dans le centre-ville.

Que s'est-il passé dans la nuit de dimanche à lundi dans les rues d'Édimbourg, après la défaite du XV de France face à l'Écosse (32-26), au stade Murrayfield, dans le cadre du tournoi des VI nations?

Car nos Bleus seraient interrogés à propos d'une bagarre avec des supporters écossais qui aurait éclaté lors d'une soirée après-match, d'après des informations révélées par Rugbyrama et L'Equipe. "Aucun crime n'a été commis [par les joueurs de l'équipe de France] ", assure le média britannique. Et " si ces auditions ont confirmé l'absence de toute infraction, ces événements ainsi que d'autres survenus dans cette même soirée ont gravement porté atteinte à l'image de la France et de son équipe de rugby ", écrit ce mercredi la fédération française de rugby dans un communiqué.

Selon le président de la FFR Bernard Laporte, interrogé par Europe 1, " ce n'est pas méchant " a-t-il commenté, à propos de l'interpellation de quelques joueurs du XV de France. "On ne sait pas du tout ce qu'il y a eu, apparemment ils sont entendus comme témoins", a-t-il expliqué. Avant d'ajouter: "on ne va pas passer la journée là". Leur dernier match gagné remonte au 20 mars 2017, face au Pays de Galles (20-18).

Mohed Altrad favorisé par Bernard Laporte?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL