Gigi Hadid répond à ceux qui la trouvent trop mince

Pierre Vaugeois
Février 15, 2018

En effet, à force de se faire reprendre sur son corps, le jeune mannequin de 22 ans a décidé de répondre à ses détracteurs sur Twitter.

Chacun de ses changements physiques sont scrutés, examinés et commentés.

Gigi Hadid fait partie des top-modèles les plus populaires de la planète et, par le fait même, s'expose aux critiques du public. Et sa perte de poids depuis ses débuts dans le mannequinat n'a échappé à personne.

Dans une série de messages, Gigi a expliqué que si son corps avait beaucoup changé depuis le moment où elle avait commencé à défiler, il y a cinq ans, c'est parce qu'elle souffre de la thyroïdite de Hashimoto, une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque la glande thyroïde.

For those of you so determined to come up w why my body has changed over the years, you may not know that when I started @ 17 I was not yet diagnosed w/Hashimoto's disease; those of u who called me "too big for the industry" were seeing inflammation & water retention due to that.

"Durant les dernières années, j'ai été soignée pour en réduire les symptômes, dont des problèmes d'extrême fatigue, de métabolisme, d'habilité que mon corps a à retenir la chaleur". Elle a commencé par expliquer pourquoi son poids pouvait varier. "Je suis peut-être "trop maigre" pour vous, honnêtement ce n'est pas ce que je veux être, mais je me sens en meilleure santé et suis continuellement en train d'apprendre et grandir avec mon corps tous les jours, comme tout le monde". Je ne donnerai plus d'explication sur ce à quoi mon corps ressemble, tout comme n'importe qui, dont le corps ne sied pas à vos attentes " beauté", ne devrait avoir à le faire. Je ne juge pas les autres, mais la drogue, ce n'est pas mon truc, arrêtez de me mettre dans cette boîte parce que vous ne comprenez pas comment mon corps a évolué. Ils ne se sont pas gênés pour le lui dire sur les réseaux sociaux.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL