La France a créé 253.000 emplois dans le secteur privé en 2017

Xavier Trudeau
Février 15, 2018

Mais l'événement le plus notable de l'année 2017 s'est produit dans la construction. L'année s'est conclue avec 53.300 créations nettes de postes (+0,3%) au quatrième trimestre, soit le neuvième trimestre consécutif à 50.000 ou plus. L'économie française a ainsi généré 253.500 postes salariés nets dans le secteur privé sur l'ensemble de l'année, selon une première estimation de l'Insee. Hors intérim, le secteur tertiaire a créé 178.000 postes sur l'année, tandis que l'intérim a généré 45.500 emplois. Sur le trimestre comme sur l'année, les services marchands, et dans une moindre mesure l'intérim, ont été les locomotives de l'emploi privé. Plus que les 234.500 comptabilisés en 2016 et les 129.700 de 2015. Mais pour les services non marchands, l'année s'est terminée sur une baisse au 4e trimestre (-5.000, -0,2%), alors que le secteur est touché par une baisse drastique des prescriptions de contrats aidés depuis l'été. Avec un effectif total de 734.400 postes, l'intérim a donc atteint un record.

La construction a connu sa première année dans le vert depuis 2008, avec 21 300 postes supplémentaires. L'industrie, quant à elle, n'est toujours pas à la fête. Une hausse principalement portée par les secteurs des services et de l'intérim. Les usines ont perdu 10.100 postes (-0,3%).

Les services marchands connaissent la croissance du nombre de création de postes la plus élevée avec une hausse de 1,9% sur un an. Seule évolution positive, les destructions de postes ont tout de même ralenti. Cela constitue un bon présage en vue de la publication, jeudi, du taux de chômage à fin 2017.

Au troisième trimestre, l'indicateur s'élevait à 9,7% de la population active en France entière, en baisse de 0,3 point depuis début 2017. La ministre du Travail s'est néanmoins révélée optimiste, au micro de LCI lundi soir.

Cette bonne santé, elle se voit aussi dans les chiffres de la création d'emplois. En octobre, le président Emmanuel Macron plaçait, lui, cet horizon dans "un an et demi, deux ans".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL