Le CAC 40 s'offre un vrai rebond — Bourse de Paris

Evrard Martin
Février 15, 2018

Le contrat à terme sur le CAC 40 gagnait 0,55% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de la séance. Lundi, il avait fini en hausse de 1,20%.

La Bourse de Paris progressait dans un "optimisme prudent" jeudi à la mi-journée (+1,50%), vivifiée par une reprise à Wall Street qui a réussi à surmonter l'accélération de l'inflation aux Etats-Unis.

"L'obsession relative à l'inflation apparue ces derniers jours a laissé la place à une plus grande sérénité", soulignent de leur côté les analystes du courtier Aurel BGC.

Bourbon chutait de 4,34% à 6,84 euros après que le groupe de services maritimes à l'industrie pétrolière a annoncé une réorganisation et des cessions de navires pour faire face à un marché difficile, suite à un creusement de ses pertes l'an dernier.

La production industrielle dans la zone euro a pour sa part continué sa progression en décembre, enregistrant une hausse de 0,4% comparé à novembre.

En Allemagne plus particulièrement, la croissance économique s'est établie à 0,6% au quatrième trimestre, selon l'Office fédéral des statistiques Destatis.

Du côté des valeurs, Danone gagnait 0,59% à 64,26 euros après avoir annoncé qu'il allait ramener sa participation dans le spécialiste japonais des produits lactés Yakult à environ 7%, contre un peu plus de 21% actuellement.

Bic: le PDG du groupe, Bruno Bich, 71 ans, atteint par la limite d'âge fixée par les statuts, quittera ses fonctions le 16 mai, et son fils Gonzalve, 39 ans, va lui succéder à la direction générale.

Nexans: le fabricant de câbles en transformation a doublé son bénéfice net en 2017 à 125 millions d'euros et renoué avec la croissance organique. Le conseil d'administration du groupe énergétique a choisi Jean-Pierre Clamadieu, actuel dirigeant du groupe belge de chimie Solvay, comme futur président pour succéder à Gérard Mestrallet.

Rexel: le distributeur français de matériel électrique a publié un bénéfice net de 104,9 millions d'euros en 2017, soit une baisse de près de 22%, principalement liée à un effet de dépréciation, selon le groupe.

Crédit Agricole SA: l'entité cotée du groupe bancaire mutualiste, a dévoilé un bénéfice net en légère hausse en 2017 mais un peu inférieur aux attentes à l'issue d'un exercice chahuté par divers éléments d'ordre fiscal. Concernant les valeurs, Kering a reculé de 3,95% à 365 euros en dépit d'une année record en 2017, avec des ventes dépassant les 15 milliards d'euros.

Valneva: le groupe franco-autrichien de vaccins a annoncé un chiffre d'affaires pour 2017 en hausse de 12% à 109,8 millions d'euros.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL