Le prince Harry et Meghan Markle destinataires d'un courrier "raciste" — Grande-Bretagne

Pierre Vaugeois
Février 23, 2018

La police a par la suite annoncé que la poudre blanche qui se trouvait dans l'enveloppe n'était finalement " pas suspecte ". Le 12 février dernier, un courrier destiné au Prince Harry et à et à sa fiancée Meghan Markle, contenant une mystérieuse poudre blanche et une lettre avec des propos racistes a été réceptionnée au Palais Saint James, l'une des résidences de la famille royale. Toujours selon l'Evening Standard, il pourrait avoir un lien avec l'envoi d'une autre lettre contenant également de la poudre et reçue au Palais de Westminster, le Parlement britannique, à l'adresse de la ministre de l'Intérieur Amber Rudd. Scotland Yard a précisé dans un communiqué que la substance a été examinée et n'est heureusement pas dangereuse. Elle ajoute que les officiers cherchent désormais à établir si cet envoi tombe sous le coup de la loi sur les "communications malveillantes" (Malicious Communications Act), qui interdit les envois à caractère menaçant ou insultant, ainsi que les commentaires racistes.

Les enquêteurs tentent de remonter jusqu'à l'expéditeur du courrier. Contacté par l'AFP, le service de presse du prince Harry, au palais de Kensington, s'est refusé à tout commentaire.

Alors que le mariage du prince Harry et de sa compagne Meghan Markle approche à grands pas, le couple vient d'être victime d'une "plaisanterie " de très mauvais goût.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL