Le SDF qui avait volé 500.000 euros à Roissy arrêté... sans l'argent

Claudine Rigal
Février 22, 2018

Il avait commis un vol considérable quasiment sur un "coup de chance".

Ce SDF qui avait l'habitude de s'abriter dans l'aéroport de Roissy avait réussi à dérober 490 000 euros à Loomis, selon le préjudice estimé par le transporteur de fonds, sans aucune violence ni effraction, grâce à un étonnant concours de circonstance.

Pour rappel, cet homme décrit comme blond et portant des lunettes, fouillait les poubelles du terminal 2F de l'aéroport parisien le 8 décembre dernier quand il a déclenché par hasard l'ouverture d'un sas où de l'argent était entreposé par Loomis, une société de convoyage de fonds. L'homme laisse tomber sa valise, entre dans le local avant d'en ressortir 32 secondes plus tard avec deux sacs de toile bleu ciel qui contiennent 490 000 euros. Après plusieurs semaines de mystère, il a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi alors qu'il squattait le hall d'un foyer à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Il dit avoir été enlevé "hors de la région parisienne" et "sérieusement frappé" pour révéler l'endroit ou il avait caché l'argent.

"Oui, j'ai volé l'argent, il y en avait plein", a-t-il reconnu en garde à vue.

Le SDF a refusé de donner le moindre détail sur les hommes qui l'ont, selon sa version, séquestré et battu. Le parquet de Bobigny a requis son placement en détention provisoire.

Les premiers éléments de l'enquête effectuée au moment du vol avaient montré que l'homme, qui avait été repéré par des caméras de vidéosurveillance, avait agi seul et que la thèse de l'action préparée était visiblement exclue.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL