Ligue des champions: Mané voit triple, Liverpool presque en quarts

Solenn Plantier
Février 15, 2018

En effet, le FC Porto va se frotter à un Liverpool à l'occasion des 8es de finale de la Ligue des champions ce mercredi (20h45). Mané et Salah en sont à six buts chacun. Ce sera un grand match, avec beaucoup d'intensité.

" Salah est en train de réaliser une très grande saison". Il est très important pour Liverpool, il a beaucoup d'influence, il marque beaucoup de buts et est décisif. Liverpool est une très très bonne équipe, très forte offensivement, qui presse beaucoup. "C'est un très grand joueur, donc à nous de l'empêcher de briller", a résumé Brahimi.

"On s'entend bien en dehors du terrain, et on a la chance que nos bonnes relations se transmettent sur le terrain cette saison", a expliqué Brahimi sur le site de l'UEFA. "On a d'autres rendez-vous importants avant, mais on sera prêts au moment venu", a-t-il ajouté.

Face à un FC Porto inoffensif, c'était au tour de Roberto Firmino d'enfoncer un peu plus le clou en reprenant un excellent centre en retrait de Milner pour inscrire son septième but dans cette édition de la C1, l'attaquant auriverde reprenant au passage la deuxième place au classement des buteurs (69e). Moussa Marega, l'unique Aigle encore en lice dans cette compétition avec son club, le FC Porto, en découdra avec les Anglais de Liverpool ce mercredi 14 février 2018 à partir de 19h 45 dans l'ancre d'Estádio do Dragão. "Nous allons nous donner à 100% pour décrocher un bon résultat", a-t-il affirmé.

Brahimi (28 ans) a été ménagé par son entraîneur Sergio Conceiçao dimanche soir lors du match en déplacement face à Chaves (victoire 4-0) dans le cadre de la 22e journée du championnat, dans l'objectif d'être au sommet de ses qualités face aux "Reds".

Si le Real Madrid s'est donc bel et bien imposé 3 buts à 1 face au PSG en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, les hommes de Zinédine Zidane ont eu toutes les peines du monde à se défaire des joueurs français.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL