Manifestation anti-fasciste à 10 jours des législatives — Italie

Xavier Trudeau
Février 24, 2018

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des échauffourées ont opposé jeudi soir des policiers à une centaine de militants d'extrême gauche qui entendaient protester contre un rassemblement d'extrême droite à Turin dans le nord de l'Italie, à dix jours des législatives du 4 mars.

L'association italienne des partisans, mouvement anti-fasciste né de la résistance, a par ailleurs dénoncé vendredi dans un tweet un incendie volontaire perpétré dans la nuit de jeudi à vendredi dans le local d'un centre associatif d'extrême-gauche à Brescia.

Plusieurs dizaines de manifestants "antifascistes" ont tenté de franchir un cordon de police afin d'atteindre un hôtel où le parti d'extrême droite Casapound organisait une réunion pour ses candidats.

Passages à tabac et batailles rangées. À Palerme, en Sicile, un responsable local de Forza Nuova, un autre mouvement d'extrême droite, a été roué de coups mardi soir par un groupe d'hommes portant des masques. Les protestataires ont été tenus à distance par des policiers en tenue anti-émeutes.

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL