Maroc : Adoption d'une loi contre les violences faites aux femmes

Claudine Rigal
Février 15, 2018

Ce projet, approuvé par 168 voix pour, 55 contre et aucune abstention, met fin à l'absence de législation et de réglementation sur la question.

Le Parlement marocain a adopté mercredi un projet de loi contre les violences faites aux femmes, en discussion au Maroc depuis des années et qui avait provoqué de vifs débats. ", s'est félicitée sur sa page Facebook Bassima Hakkaoui, la ministre marocaine de la famille, de la femme et de la solidarité, issue du Parti de la justice et du développement (PJD, islamiste) qui conduit la coalition gouvernementale".

La loi incrimine pour la première fois "certains actes considérés comme des formes de harcèlement, d'agression, d'exploitation sexuelle ou de mauvais traitement", selon une note du ministère de la Famille.

La ministre a fait savoir que le projet s'inscrit dans le cadre de la consolidation de la démocratie et la réalisation de la parité et des valeurs de justice, conformément aux dispositions de la constitution qui visent à combattre et lutter contre toutes formes de discrimination en raison du sexe et à consacrer l'égalité et la parité.

Un chapitre a été consacré aux mesures préventives qui incitent les autorités publiques à élaborer et mettre en œuvre des politiques et programmes visant à sensibiliser aux dangers de la violence faite aux femmes. Le texte durcit aussi les sanctions pour certains cas et prévoit des "mécanismes pour prendre en charge les femmes victimes" de violences.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL