Orange a retiré les chaînes de TF1 de son plan de service

Pierre Vaugeois
Février 15, 2018

Les clients de l'opérateur historique, déjà privés du service de replay MYTF1, pourraient donc dans les jours ou les semaines à venir ne plus avoir accès aux programmes du groupe qui diffuse quelques unes des émissions les plus populaires de France.

Les opérateurs avaient découvert, au cours de l'été, l'offre TF1 Premium, qui, outre la mise en disposition des chaînes du groupe en clair et du service de replay MYTF1, inclut des fonctionnalités de type "start over " (reprise d'un programme au début), avant-premières et qualité HD.

La chaîne historique menaçait Orange de poursuites judiciaires si celui-ci n'obtempérait pas et Orange disait attendre une assignation en justice avant d'opérer tout mouvement.

Face à une contribution annuelle estimée à 25 millions d'euros, Orange avait refusé de renouveler le bail... finalement prolongé jusqu'au 31 janvier 2018 - le temps, pour le groupe de Stéphane Richard, de porter plainte auprès du Tribunal de commerce, au nom de la "position dominante de TF1 sur le marché de la télévision et de la publicité ". Le groupe demande également des dommages et intérêts chiffrés en millions d'euros.

Selon Europe 1, Orange s'apprête à cesser d'émettre. Du moins, l'opérateur a retiré les chaînes de ses documents de présentation mis à jour le 8 février.

Orange se prépare donc à supprimer les chaines de TF1 de sa box, rappelant au passage que les services de TF1 en dehors de la télévision de rattrapage, seront toujours disponibles sur sa box depuis le signal TNT. L'argent. Plus précisément le montant du nouveau contrat de renouvellement des droits de diffusion. TF1 a saisi la justice pour obtenir gain de cause. Or TF1 ne semble pas enclin à renoncer à ses demandes alors que SFR et Bouygues Telecom y ont accédé. Mais la suppression des plaquettes commerciales est une étape importante et un signal clair envoyé à TF1: si le groupe ne change pas ses prétentions ses chaînes vont vraiment disparaître.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL