Trump n'est "pas sûr" qu'Israéliens et Palestiniens cherchent à faire la paix

Claudine Rigal
Février 15, 2018

On savait le fameux "deal ultime" de Donald Trump pour la paix au Proche-Orient mal embarqué depuis la reconnaissance de Jérusalem comme capitale israélienne par Washington. Dans cette interview, le locataire du bureau ovale de la Maison-Blanche a surpris tout son monde en déclarant: "Pour le moment, je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix".

Une déclaration intrigante alors qu'il rappelle que les relations entre les Etats-Unis et Israël sont "très bonnes". "Et je ne suis pas complètement sûr qu'Israël la veuille aussi", a-t-il ainsi déclaré, alors qu'il se murmure que le plan concocté par ses émissaires devrait être dévoilé sous deux mois. Il en a d'ailleurs profité pour critiquer l'expansion des colonies, même si son administration se montre, jusqu'à présent, plus complaisante envers cette situation.

Implantations civiles israéliennes dans les Territoires palestiniens qu'occupe l'État hébreu, les colonies sont considérées comme illégales par l'ONU. "Les colonies compliquent beaucoup la situation et ont toujours rendu difficiles toutes discussions sur la paix donc je pense qu'Israël doit être très prudent avec les colonies" explique Donald Trump. Décidément, l'ambiguïté de Donald Trump sur ce dossier est déroutante. Mais dans l'interview, il se demande si la tenue de négociations est envisageable pour le moment.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL