Un astronome amateur argentin débusque une supernova

Alain Brian
Février 22, 2018

Coup de chance: une étoile massive vient d'y vivre ses dernières heures dans une explosion cataclysmique connue sous le nom de supernova.

En Argentine, un astronome amateur a découvert une supernova.

Federico Garcia, chercheur au CEA et coauteur de l'étude, décrypte pour 20 Minutes les enjeux de cette découverte. En vain. L'Argentin Victor Buso est cependant un homme chanceux... et heureux.

"Les mesures de Víctor Buso (l'astronome amateur, ndlr) constituent un ensemble de données sans précédent", explique à l'AFP Federico Garcia du Commissariat français à l'énergie atomique, également coauteur de l'étude.

Qu'est ce qu'une supernova?

La supernova est apparue sur la deuxième image prise par Victor Buso, à droite, ici encadrée par deux traits bleus. La modélisation de l'explosion de ce type d'étoile a longtemps tenu en échec les théoriciens, et cette observation illustre donc les progrès qui ont été fait dans ce domaine.

Les phénomènes qui accompagnent la mort d'une étoile sont très violents car, selon la théorie, la matière composant l'astre est éjectée à des vitesses de plusieurs milliers de kilomètres par seconde. La quantité d'énergie soudainement libérée a été telle que l'étoile a pu briller aussi fort qu'une galaxie entière et être visible depuis la Terre.

Les observations initiales faites par Victor Buso ont été suivies les jours suivants par de nombreux observatoires professionnels, dont le télescope KAIT de l'université de Berkeley et le télescope de 1 mètre de l'observatoire Lick en Californie, permettant de mesurer avec précision l'évolution de la luminosité de la supernova.

On imagine qu'il devait sans doute être excité à l'idée de mettre en marche son nouvel instrument pour la première fois. mais ce n'était rien par rapport à ce que l'espace lui avait réservé!

Phénomène rare mais surtout imprévisible, l'explosion d'une étoile en supernova, qui correspond au dernier souffle d'une étoile en fin de vie, n'a été encore que très peu observé des astronomes.

Les astronomes professionnels comme amateurs peuvent facilement observer la gigantesque déflagration de matière qui suit l'explosion d'une étoile: toute la matière qui composait l'étoile se disloque et disparaît lentement dans l'espace, résultant en des volutes colorées qui peuvent encore demeurer sur place pendant quelques centaines de milliers d'années.

Quels enseignements sur les supernovæ en général avez-vous pu tirer de cette étude publiée dans " Nature "?

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL