Vers une interdiction des vieux diesel — Allemagne

Xavier Trudeau
Février 23, 2018

La Cour administrative fédérale doit statuer jeudi 22 févier sur la possibilité d'interdire les véhicules Diesel les plus polluants dans certaines zones du pays, sous peine de se voir sanctionner par la Commission européenne.

Dans près de 70 grandes villes allemandes, les niveaux d'émission d'oxyde d'azote dépassent régulièrement les seuils tolérés. Les Etats se sont vus sommés en première instance d'envisager des interdictions de circulation des véhicules les plus néfastes pour l'environnement dans leurs capitales respectives. Cette dernière examinera leurs requêtes demain, pendant la matinée, et pourrait rendre une décision de principe dans la journée.

Depuis que Volkswagen a reconnu en septembre 2015 avoir faussé ses tests anti-pollution, les voitures diesel font l'objet d'une attention accrue en raison de leurs émissions de NOx, jugées responsables de maladies respiratoires.

La juridiction administrative suprême, dont une décision était initialement attendue ce jeudi, entend "débattre en profondeur" de cette question cruciale pour la protection de l'air et l'avenir de l'automobile allemande.

Sont concernés quelque 9,4 millions de véhicules diesel répondant à des normes anciennes, Euro 5 et Euro 4, immatriculés en Allemagne. En effet, Berlin a mis sur pied un fonds d'un milliard d'euros pour aider les villes à se développer en termes de réseau de transports publics ou encore de flotte de véhicules électriques. Le gouvernement a également proposé la gratuité des transports en commun dans certaines villes.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL