3 morts et 12 cas d'intoxication après avoir consommé des melons — Australie

Evrard Martin
Mars 4, 2018

Une troisième personne est décédée en Australie après avoir mangé du melon contaminé par la bactérie Listeria. Ces cas de contaminations mortelles ont poussé les autorités à conseiller aux personnes à risque de jeter les melons qu'ils pourraient avoir achetés avant le 1er mars.

La listéria, une bactérie qui se trouve dans la nourriture, peut provoquer une septicémie ou une infection du système nerveux central, surtout chez les personnes vulnérables (personnes âgées, femmes enceintes, personnes atteintes de maladies graves comme cancer ou diabète).

Les autorités ont enregistré au moins quinze cas de listériose depuis le début de l'épidémie le 23 février. La bactérie proviendrait d'une ferme de Nouvelle-Galles du Sud, au sud-est de l'Australie.

Les personnes âgées, les femmes enceintes et les bébés sont appelés à éviter de manger le melon tranché à l'avance. La liste des victimes pourrait encore s'allonger puisque la listériose peut se manifester jusqu'à six semaines après avoir ingéré le produit contaminé. L'intoxication se traduit souvent par de la fièvre, des frissons et des douleurs musculaires.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL