" "Alain Weill " n'a pas demandé " à Free de payer pour diffuser BFMTV

Xavier Trudeau
Mars 16, 2018

Ce contrat arrive à échéance "à la fin de lannée", a t-il ajouté. Une révélation explosive dans le contexte actuel, marqué par la guerre que se livrent TF1 et les opérateurs sur cette question de la rémunération de la diffusion et qui a abouti à la coupure par Canal des chaînes du groupe TF1 à ses abonnés pendant six jours.

Ce jeudi, interrogé par Capital, Alain Weill, président du groupe, a démenti affirmant qu'il n'avait pas demandé à Free de payer pour diffuser ses chaînes gratuites.

Lors de la publication des résultats d'Iliad, son directeur général, Maxime Lombardini, a indiqué avoir reçu une lettre recommandée de NextRadioTV (BFM, RMC, 01Net, etc.) ressemblant à celle envoyée par TF1 l'année dernière pour dénoncer les contrats en cours et mettre la pression côté négociations. Et d'ajouter: "Nous sommes choqués par le fait que l'on veuille faire payer un signal qui existe pour tous les Français".

Il dément ensuite fermement " nous ne souhaitons pas faire rémunérer les chaînes de la TNT ", mais avoue " n'avoir pris aucune décision ".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL